Enquête: Très critiqué, le "Grand Journal" de Canal+ se retrouve dans la tourmente

Publié le par actu

Jamais "Le Grand Journal" de Canal+ n'avait été autant critiqué qu'en cette fin de saison. Le magazine qui se veut pourtant "le plus branché des magazines d'access prime time" est en tran de subir les foudres d'une certaine presse et des internautes.

Des critiques qui s'accompagnent également d'audiences plus faibles, car malgré un casting de stars exceptionnel, les audiences n'étaient pas au rendez-vous lors du Festival de Cannes.

Le 24 mai dernier, il ne restait plus que 1,2 millions de personnes devant Canal Plus, c'est 1 million de moins que pendant la Présidentielle !

Alors signe d'usure d'une formule qui doit être changé ou le magazine est-il à bout de souffle ? Enquête

 

Le net se déchaîne contre "Le Grand Journal"

Sur le Plus du Nouvel Observateur, Mathieu Géniole affirme:

"À la base, il y a un malaise que Canal Plus n'a pas anticipé, trop enfermée dans sa tour bourgeoise d'Issy-Les-Moulineaux : on est en pleine crise mondiale et personne n'a envie de voir une émission où des millionnaires se retrouvent dans une ville de riches pour dégueuler leur pognon aux yeux des Français.(...)

Quand une émission qu'on a adoré plonge à un niveau de médiocrité aussi abyssal, on finit par éteindre la télévision , dépité, avec le sentiment d'un foutage de gueule assez abject. On a envie de cracher au visage de ces gens qui se pensent géniaux alors qu'ils offrent un spectacle d'une incroyable auto-suffisance à leur public. On a envie de leur dire d'arrêter les frais, parce qu'on ne reviendra jamais assister à leur pathétique fête de riches : franchement, qu'ils restent entre eux."

Relanews parle de son côté "de saison en demi-teinte", L'Express se demande si " Le Grand Journal est à bout de souffle" en expliquant "Il est bien loin le temps de la météo de Dominique Farrugia des Nuls dans Nulle part ailleurs . Ainsi, les oreilles de la Miss Météo actuelle, Solweig, sifflent sur Twitter. "

Une autre chroniqueuse, DOM B, sur le Plus du Nouvel Obs n'y va pas de main morte:

"Parce que "Le Grand Journal", à moins d'une refonte complète, à savoir, virer la quasi totalité des animateurs, rallonger les rubriques, changer le décor, virer l'animatrice météo , en particulier la fan fille de chaiplusquietjemenfous qui tente tout le temps de chanter à la place des invités, bref, changer et l'émission, et le contenu, et le timing et ceux qui les font, en ce qui me concerne, ça ne va toujours pas le faire."

 

A la rentrée, Canal change tout... où presque !

Du coup, à la rentrée un grand changement s'annonce. Car si les audiences ne sont pas en baisse cette saison, c'est grâce à une astuce qui a permis de sauver les apparences.

"Les Guignols" sont en effet désormais intégrés au Grand Journal et cette audience qui était auparavant à part, vient booster cette année les chiffres et permet à Canal Plus d'afficher une légère progression dans cette tranche horaire.

Pourtant les dirigeants sont conscients du malaise, et l'année prochaine plusieurs chroniqueurs vont quitter le programme.

Olivier Pourriol et China Moses ne seront plus là, pas plus qu'Ariane Massenet qui, en échange, se voit offrir les commandes de la Matinale

Ariane Massenet devrait être remplacée par Daphné Bürki qui reviendrait sur Canal après un détour sur France 5.

Plus surprenant, malgré les très nombreuses critiques dont elle l'objet, Solweig Rediger-Lizlow, la Miss Météo serait reconduite.

"Le Grand Journal" doit donc se préparer à vivre une année importante et doit se rénover pour continuer à rester le magazine chouchou des CSP+

 

N'hésitez pas a nous suivre sur twetter: @martin76130

Publié dans actualité télé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article