egardez les 21 minutes de l'audience de libération de DSK

Publié le par actu

Ajouter à mon journal

La justice américaine a accepté jeudi de libérer Dominique Strauss-Kahn à condition qu'il paie une caution d'un million de dollars, mais l'ex-patron du FMI, désormais inculpé formellement de crime sexuel, est assigné à résidence à New York.

Il devra passer jeudi soir une quatrième nuit en prison, avant d'être relâché dans la journée de vendredi, une fois la caution versée.

Cinq jours après son arrestation dans un avion qui s'apprêtait à décoller pour Paris, l'ancien patron du Fonds monétaire international, qui avait annoncé dans la nuit de mercredi à jeudi sa démission, a fait son entrée en début d'après-midi de jeudi dans la salle d'audience du tribunal de Manhattan où l'attendaient une centaine de journalistes ainsi que son épouse Anne Sinclair et sa fille.

L'ancien ministre, encore considéré la semaine dernière comme le favori de la prochaine élection présidentielle en France, s'est fréquemment tourné vers sa famille, visiblement saisie par l'émotion.

Le juge Michael Obus a accepté la libération provisoire après que les avocats ont assuré que leur client paierait une caution d'un million de dollars assortie d'un dépôt de garantie de cinq millions, et serait assigné à résidence à Manhattan sous surveillance vidéo 24 heures sur 24 et suivi par un gardien armé. Il devra en outre porter un bracelet électronique.

"La libération sous caution, on l'enregistre avec satisfaction comme la possibilité qu'il puisse préparer sereinement sa défense", s'est félicité à Paris Benoît Hamon, porte-parole du Parti socialiste dont M. Strauss-Kahn aurait pu être le candidat en 2012.

Regardez l'intégralité de l'audience

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article