Des voyageurs refusent d'embarquer dans un Tupolev

Publié le par actu

 
aVION - Les 73 passagers qui se rendaient en Egypte ont refusé de remonter dans l'appareil après une escale à Bordeaux...

Leurs vacances en Egypte ont failli s'arrêter à l'aéroport. Les 73 passagers qui ont embarqué dimanche dans un Tupolev à Deauville pour Taba, en faisant escale à Bordeaux, ont passé un mauvais moment. «Le dossier des sièges ne tenait pas, la carlingue tremblait, des gouttes d'eau suintaient sur le plafond, il y avait des bruits inhabituels… », témoignait lundi une passagère.

«On a eu peur pour nos vies»

Une fois arrivés à Mérignac, trois pneus ont dû être changés. «L'avion n'était pas en état, mais on a décollé quand même», regrettait un autre voyageur. «On a eu peur pour nos vies, témoignait un chirurgien de Cherbourg. On avait en tête l'accident du président polonais.»

«Les gens arrivant de Deauville étaient complètement traumatisés», assure Frédéric Gautier, un voyageur bordelais. Les 93 passagers qui devaient embarquer à Bordeaux ont du coup refusé. De même que les 73 venus de Deauville. «Quand on nous a dit qu'on allait repartir avec cet avion qui avait été réparé, on s'est énervé», poursuit le chirurgien.

Tous les voyageurs ont finalement passé la nuit à l'hôtel, avant de repartir lundi soir dans un autre avion, pour ceux qui souhaitaient poursuivre le périple. Pour les autres, le tour-­opérateur Marmara s'est engagé à les rembourser. Il estime qu'il n'est pas responsable et que c'est «la compagnieKoral Blue qui n'a pas respecté ses engagements».

O. D.
Explications

Dans un communiqué, Marmara a expliqué que le vol aurait dû se faire avec la compagnie égyptienne Koral Blue, mais c'est sur Cairo Aviation que les passagers ont finalement voyagé. «Koral Blue est une compagnie égyptienne, avec qui Marmara travaille depuis 2009 et qui n'avait jusqu'à présent jamais rencontré le moindre problème.» 

Publié dans actualité national

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article