Décès de l'actrice américaine Patricia Neal

Publié le par actu

Ajouter à mon journal

L'actrice américaine Patricia Neal, lauréate d'un Oscar et d'un Tony award, est décédée hier à 84 ans dans sa résidence du Massachusetts (nord-est des Etats-Unis), a rapporté aujourd'hui le New York Times.

La cause exacte du décès n'a pas été précisée, mais Patricia Neal avait souffert de trois attaques cérébrales pendant sa carrière et avait été à moitié paralysée et dans l'incapacité de parler pendant un longue période après cela, a noté le journal.
L'actrice avait remporté un Tony award avant d'avoir 21 ans à la suite de ses débuts à Broadway dans la pièce de Lillian Hellman, Another Part of the Forest.

Elle avait commencé sa carrière au cinéma en 1949 dans la comédie John Loves Mary avec l'acteur Ronald Reagan qui deviendra plus tard président des Etats-Unis.
Elle avait aussi joué dans la version à l'écran de la pièce de John Patrick The Hasty Heart (1950), où elle incarnait une infirmière au chevet d'un soldat mourant, et dans The Breaking Point (1950), d'après une nouvelle d'Ernest Hemingway, a précisé le New York Times.

En 1964, Patricia Neal avait décroché l'Oscar de la meilleure actrice pour son rôle dans le film de Martin Ritt, Le plus sauvage d'entre tous (Hud), tourné l'année précédente avec Paul Newman dans le rôle principal.

Mais, un an plus tard, l'actrice avait souffert de trois attaques cérébrales et était restée dans le coma durant trois semaines. Elle avait ensuite réappris à marcher et à parler.
En dépit d'une mémoire défaillante à la suite de ces attaques, elle était retournée à l'écran en 1968 dans le film The Subject Was Roses. Elle avait été nominée aux Oscars pour ce rôle mais n'avait pas remporté le prix.

Publié dans star

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article