Crainte d'une marée noire gigantesque aux Etats-Unis

Publié le par actu

La plateforme pétrolière DeepWater, en flammes après une explosion survenue le 20 avril, a finalement coulé le 22 avril
La plateforme pétrolière DeepWater, en flammes après une explosion survenue le 20 avril, a finalement coulé le 22 avril/REUTERS/HO NEWS

ECOLOGIE - La fuite émanant de la plateforme pétrolière qui a coulé n'est toujours pas endiguée...

La crainte d'une vaste pollution en mer s'intensifiait mardi aux Etats-Unis, les garde-côtes n'excluant pas «une des pires marée noire de l'histoire» si la fuite émanant de la plateforme qui a sombré dans le golfe du Mexique n'était pas colmatée. «Je vais être franche. Les efforts de BP (le groupe pétrolier britannique qui exploitait la plateforme, ndlr) pour colmater les fuites n'ont pas réussi pour le moment», a dit le contre-amiral Mary Landry au cours d'une conférence de presse.

La responsable des garde-côtes de La Nouvelle-Orléans (Louisiane, sud) s'est refusée à comparer l'accident avec celui du pétrolier Exxon Valdez, qui s'était échoué sur les côtes de l'Alaska et avait déversé plus de 40 millions de litres de pétrole sur une distance de 1.300 km. Mais, a-t-elle toutefois assuré, «si nous ne sécurisons pas le puits, oui, ceci constituera une des pires marées noires de l'histoire américaine».

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article