Cours le matin, sport l'aprèm pour les djeun's de collège-lycée: trop cool?

Publié le par actu

La recette miracle de Luc Chatel va être expérimentée dans une centaine d'établissements.

Les 'Beaux Gosses' vont se mettre au sport
Les "Beaux Gosses" vont se mettre au sport
Montage Le Post d'après le film "les Beaux Gosses"

Luc Chatel a trouvé une solution trop ouf pour que les élèves en collège et en lycée fassent plus de sport et aient un rythme plus adapté à leur âge. Il faut dire que les multiples rapports/études/comparatifs qui montraient que nos têtes blondes avaient un emploi du temps de ministre sur peu de jours pour des résultats médiocres faisaient désordre.

Qu'à cela ne tienne, Luc Chatel a la solution: une nouvelle organisation des cours avec cours le matin et sport l'après-midi, à l'allemande. Dans les colonnes du Parisien-Aujourd'hui en France,
il reste encore un peu vague sur les conditions (en Allemagne, les élèves font des grosses matinées genre 8h-13h30 pour ensuite passer au sport).

RTL a dégotté un établissement (le lycée Jean-Vilar de Meaux) qui teste déjà ce rythme (il y en aura une centaine l'an prochain): les élèves sont plutôt enthousiastes, malgré les quelques désagréments... notamment le déjeuner pris à 11h.

Le proviseur constate que cette seconde est celle qui a le plus progressé au niveau des résultats mais aussi du comportement, note RTL.

D'après le ministre,
on va expérimenter pendant 3 ans dans une centaine de établissements volontaires (à raison de 2 ou 3 classes) avant une éventuelle généralisation. C'est là où le bât blesse: les équipements sportifs sont-ils en nombre suffisant pour recevoir tous les élèves en même temps, l'après-midi. Et les transports pour y emmener les élèves? L'enveloppe de 5000 euros pour inciter les établissements à franchir le pas paraît assez mince. Et pas sûr que la table ronde prévue par le ministre avec les collectivités locales pour remédier au problème se traduise par un succès...

Publié dans actualité national

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article