Coupe d'Europe: Leinster-Clermont, un remake de France-Irlande?

Publié le par actu

Clermont domine les Ospreys en coupe d'Europe de rugby le 16 janvier 2010

 
Clermont domine les Ospreys en coupe d'Europe de rugby le 16 janvier 2010/R. de la Mauviniere/SIPA

RUGBY - De nombreux joueurs présents lors de la démonstration française pendant le tournoi s'affrontent à nouveau ce vendredi soir...

Il n’y avait pas eu de match. Le dernier France-Irlande, comptant pour la deuxième journée du Tournoi des VI nations, s’était conclu par une éclatante victoire française 33-10. Ce soir-là, cinq Clermontois jouaient en bleu et huit «Leinstermen» défendaient les couleurs du trèfle.

Alors forcément, quand l’ASMCA croise la route du Leinster en quart de finale de Coupe d’Europe, un petit air de revanche flotte dans l’atmosphère. Entre les deux équipes qui ont fourni le plus de joueurs à leurs sélections nationales durant le Tournoi, le combat promet d’être de haut vol.

Michael Cheika, l’entraîneur du Leinster, craint d’ailleurs que ces avants ne subissent le même traitement que ceux de l’Irlande au Stade de France. «Les Clermontois sont très complets et je pense que c'est la meilleure équipe française, lâche le coach australien. Ils ont tous les ingrédients avec un pack très puissant, destructeur dans les mauls, et ils ont de très bons maîtres à jouer comme Parra, qui a été le joueur du Tournoi des VI Nations». Menés par un Domingo solide et cornaqués par un Parra souverain, les avants français avaient tordu le huit de devant du XV au Trèfle.

D’Arcy-O’Driscoll, la vraie menace

De là à faire du Leinster le challenger de cette confrontation? Loin de là. Car depuis la saison dernière, le Leinster est une véritable machine à gagner qui domine l’Europe. Vainqueur de la Hcup l’an dernier, l’équipe de la province de Dublin domine facilement sa Ligue Celtique, avec notamment une victoire le week-end dernier au Munster, son grand rival. En grande partie grâce à sa paire de centres D’Arcy-O’Driscoll, considérée comme «la meilleure paire de centres du monde» selon Vern Cotter, l’entraîneur Clermontois.

Dans son antre du RDS Stadium à Dublin, les «Leinstermen» sont imprenables, à l’exception d’une défaite en début de Coupe d’Europe face aux London Irish. Vern Cotter se montre d’ailleurs lucide sur les chances de son équipe: «Le Leinster est favori. On n’a pas de pression». Des propos repris, à sa facon, par Aurélien Rougerie. «Il n'y a pas de match plus important à nos yeux, avoue le capitaine de l’ASMCA. C'est une belle opportunité de montrer notre niveau. Nous nous battons toute l'année pour jouer ce genre de rencontre, c'est un sacré challenge.» Les Jaunards n’ont plus qu’à faire comme les Bleus…

 

 

Bertrand Volpilhac

Le XV de départ du Leinster .- Kearney ; Horgan, O'Driscoll, D'Arcy, Nacewa ; (o) Sexton, (m) Reddan ; Jennings, Heaslip, McLaughin ; Hines, Cullen (cap) ; Van der Linde, Fogarty, Wright.
Remplaçants : Jackman, Ross, Healy, O'Kelly, Keogh, O'Donohoe, Berne, Dempsey.

Le XV de départ clermontois .- Floch ; Rougerie, Joubert, Canale, Malzieu ; (o) James, (m) Parra ; Lapandry, Vermeulen, Bonnaire ; Privat, Cudmore ; Zirakashvili, Ledesma, Domingo
Remplaçants : Cabello, Debaty, Ric, Pierre, Audebert, Senio,Williams

Publié dans actualité sportive

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article