Contrôlé à l'aéroport, un enfant se retrouve torse nu : la vidéo choque les internautes

Publié le par actu



Ce lundi, la vidéo est dans le Top 3 des vidéos les plus partagées dans le monde, avec plus de 500.000 vues (auxquelles il faut ajouter 250.000 vues pour une copie).


D'où viennent ces images ?

Elles ont été filmées vendredi, à l'aéroport de Salt Lake City, par un étudiant américain, Luke Tait. Celui-ci les a mises en ligne le jour même, et explique en légende ce qu'il a vu.

capture


"Avant que je ne commence à filmer, le garçon est passé sous un détecteur de métal, qui n'a pas sonné, mais il a été sélectionné pour une fouille au corps", raconte l'auteur de la vidéo.

Le jeune garçon résiste, selon le témoin de la scène.

"Le père a essayé plusieurs fois de lui tenir les bras en l'air mais je suppose que ça n'a pas été suffisant pour les agents de sécurité", poursuit-il. "Excédé, le père a retiré le pull de son fils."

"Excédé" par l'insistance des agents de sécurité ou par le manque de coopération de son fils ? On n'en saura pas plus.

Mais c'est à ce moment que l'étudiant américain décide de filmer.

Les internautes choqués


"Honteux", "surréaliste", "obcène", lit-on en commentaires de la vidéo. De nombreux internautes fustigent le comportement des agents de sécurité. Selon eux, en palpant le garçon, ils valident le fait que le père l'ait déshabillé.

"Les terroristes ont gagné", lâche froidement un autre.


Que répond l'administration ?

Face à l'avalanche de posts et de commentaires, l'administration pour la sécurité dans les transports (TSA) a réagi sur son blog ce lundi.

Contrairement à la version de l'auteur de la vidéo, elle affirme que le garçon "a déclenché l'alarme en passant le portique de sécurité", d'où la nécessité d'un autre contrôle.

L'administration insiste aussi sur le fait que c'est le père qui a décidé de déshabiller son fils. "Il n'y a eu aucune plainte et le père était près de son fils pendant la totalité de la procédure", lit-on.

Toutefois, la TSA précise que "personne ne doit vous demander de retirer vos vêtements". Si tel est le cas, vous n'avez pas à vous y soumettre et vous devez exiger l'intervention "d'un superviseur ou d'un manager".


Cette vidéo est-elle gênante ?


L'auteur de la vidéo, au-delà des images, s'interroge sur ce qui s'est passé après avoir filmé.

Luke Tait raconte qu'un "homme en noir" lui a demandé de visionner les images, puis de les supprimer. ce que l'étudiant a refusé.

Il s'étonne aussi que 4 agents de sécurité de soient assis à quelques mètres de lui, alors qu'il attendait devant la porte d'embarquement.  "Intimidation ? Peut-être un peu", conclut l'auteur de la vidéo.


Ce témoignage vidéo tombe en tous cas à pic pour alimenter le débat sur les contrôles dans les aéroports américains, que beaucoup jugent intrusifs. Barack Obama est lui-même intervenu sur le sujet. Dimanche, le président a reconnu que les scanners corporels et fouilles au corps causaient "d'importants inconvénients", rapporte Radio Canada. Mais il a justifié leur maintien au nom du "combat contre le terrorisme".
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article