Chaos dans les aéroports: Les passagers russes s'en prennent physiquement aux employés des compagnies aériennes

Publié le par actu

Les passagers attendent d'obtenir des informations sur leurs vols, à l'aéroport Domodedovo de Moscou, le 26 décembre 2010

Les passagers attendent d'obtenir des informations sur leurs vols, à l'aéroport Domodedovo de Moscou, le 26 décembre 2010 Pavel Golovkin/AP/SIPA

INTEMPERIES - Le trafic aérien est paralysé en raison de conditions météorologiques difficiles...

Les Russes sont au bout du rouleau. Depuis dimanche, la plupart des vols sont annulés en raison de pluies verglaçantes qui ont brisé des lignes électriques, laissant près de 20.000 passagers au sol selon l'Association russe du tourisme. A Domodiedovo, le principal aéroport russe, une coupure d'électricité a plongé l'établissement dans le noir pendant dix heures pendant le week-end.

Bagarres entre passagers et employés

Mardi, la colère est montée à Cheremietievo, l'autre aéroport moscovite, selon des informations de l’agence de presse russe Ria Novosti. Plusieurs passagers excédés s'en sont pris aux employés de la principale compagnie aérienne russie, Aeroflot. Certains d'entre eux auraient été frappés par les voyageurs.

A Domodiedovo, ces derniers ont tenté de forcer un contrôle de passeport. Une force anti-émeutes a été mise en place afin de contenir les clients les plus exaspérés.

Bouteilles d'eau à 12,50 euros

La radio russe Ekho Moskyve a précisé que les restaurants des aéroports avaient nettement augmenté leurs prix en raison des pénuries. La bouteille d'eau se vend en effet à 500 roubles soit 12,50 euros. Cela n'empêche pas les passagers de rester dans les aéroports, dans l'attente d'informations et, parfois, pour retrouver leurs bagages égarés.

Selon le directeur de l'agence de l'aviation civile à la télévision russe, il faudra deux ou trois jours pour revenir à une situation normale à Domediedovo. De son côté, la justice russe a ouvert une enquête concernant la gestion de la crise dans les deux principaux aéroports.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article