Chant «anti-Verts» de joueurs lyonnais : Saint-Etienne dépose plainte

Publié le par actu

L'AS Saint-Etienne a annoncé mardi dans un communiqué qu'elle allait déposer plainte après les chants hostiles entonnés dimanche par des joueurs de l'Olympique lyonnais. Des «insultes ignobles, pénalement répréhensibles», a regretté le club.

Lyon, le 29 avril. Sur le parvis de l'hôtel de ville de Lyon, les joueurs de l'OL fêtent leur victoire en coupe de France, et entonnent un chant anti-stéphanois. 
Lyon, le 29 avril. Sur le parvis de l'hôtel de ville de Lyon, les joueurs de l'OL fêtent leur victoire en coupe de France, et entonnent un chant anti-stéphanois. 
«L'AS Saint-Etienne ne peut accepter que ses joueurs, dirigeants, supporteurs, partenaires ou élus, qui fréquentent le stade mythique Geoffroy-Guichard, soient traités de "bâtards" par des footballeurs professionnels de l'OL, quels que soient l'événement et l'environnement», a dénoncé mardi le club de Saint-Etienne dans un communiqué.
«Devant ces insultes ignobles, pénalement répréhensibles, le club a décidé de déposer plainte auprès du procureur de la République, poursuit-il, en estimant qu'«il est intolérable que des joueurs de l'OL entonnent ensemble un chant injurieux à l'égard de l'ASSE depuis le balcon de l'Hôtel de Ville de Lyon, lors d'une cérémonie organisée en présence d'élus».

L'ASSE «a également demandé au président de la Ligue de Football Professionnel, Monsieur Frédéric Thiriez, de saisir le conseil d'administration de la LFP afin qu'une enquête soit diligentée dans les plus brefs délais». «La provocation inadmissible de joueurs de l'OL constitue en effet un manquement grave à l'éthique imposée aux footballeurs professionnels par les règlements de la LFP et la Charte de l'éthique», selon le club stéphanois. La Fédération française de football (FFF) avait déjà annoncé mardi que le Conseil national de l'éthique se saisirait «des propos injurieux tenus en public par des joueurs de l'Olympique lyonnais, à l'encontre des supporters stéphanois».

L'OL a exprimé «ses sincères regrets»

Après avoir remporté samedi soir la Coupe de France face à US Quevilly (1-0), les joueurs de l'Olympique lyonnais avaient célébré dimanche après-midi à Lyon leur premier trophée depuis 4 ans devant plus de 3000 supporters. Certains, dont Cris, Jimmy Briand ou Alexandre Lacazette, ont alors repris un couplet «anti-verts» . «Emmenez-moi à Geoffroy Guichard, emmenez-moi au pays des bâtards, il me semble que la misère est d'être supporteur des Verts». Un chant hostile entonné sur l'air du célèbre «Emmenez-moi» de Charles Aznavour.

VIDEO. Les joueurs de l'OL entonnent un chant anti-stéphanois


L'OL a exprimé mardi «ses sincères regrets» à tout «ami stéphanois qui a pu se trouver blessé», tout en minimisant l'incident qui n'a duré que «quelques instants» et n'a impliqué que «quelques joueurs». La saison dernière, Taye Taïwo, alors défenseur de Marseille, avait été condamné à un match de suspension et 20 000 euros d'amende pour avoir entonné un chant anti-parisien devant le virage marseillais du Stade de France après la victoire de l'OM en Coupe de la Ligue.

LeParisien.fr

Publié dans actualité sportive

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article