Championnats du monde: La France éliminée en huitièmes par la Turquie

Publié le par actu

 Le joueur turc Savas domine dans les airs les Français Diaw et Pietrus lors du 8e de finale des championnats du monde de basket à Istanbul le 5 septembre 2010.

Créé le 05.09.10 à 22h45 -- Mis à jour le 05.09.10 à 22h45
 

Le joueur turc Savas domine dans les airs les Français Diaw et Pietrus lors du 8e de finale des championnats du monde de basket à Istanbul le 5 septembre 2010. REUTERS/Jeff Haynes

BASKET - Et il n'y avait pas photo…

Un monde d’écart. Rossée par une Turquie (95 – 77) exaltée par son bouillant public d’Istanbul, la France quitte les championnats du monde en huitièmes de finale. Prévisible, tant les Français semblaient trop peu armés, sans les Parker ou Noah, restés aux Etats-Unis, pour résister face à l’un des grands favoris du tournoi. Dans le tempo pendant le premier quart-temps, les Bleus ont sombré dans le deuxième (24-14) contre la meilleure défense du tournoi, pas tout à fait maladroite non plus lorsqu’il s’agit d’attaquer, en témoigne le match exceptionnel de leur star Hedo Turkoglu (20 points). «Leur défense de zone nous a tués, reconnait l’ailer Mickaël Gelabale. On aurait plus dû la jouer au feeling. Ils étaient super agressifs, il n’y a rien à dire.» Trop fébriles – 17 ballons perdus – les Bleus n’ont pas réussi à inverser la tendance, malgré 21 points de Boris Diaw, encaissant un 7-0 assassin en début de deuxième mi-tem

Les hommes de Vincent Collet regretteront sans doute longtemps la large défaite face à la Nouvelle-Zélande (70-82), jeudi. Plus qu’un gros coup au moral, cette contreperformance a privé l’équipe de France d’un huitième plus abordable, et donc d’un quart de final, objectif initial fixé par l’entraîneur tricolore. «On est déçu mais ça fait partie de l'expérience, analyse Florent Pietrus, intérieur des Bleus. Si un jour on veut remporter un grand titre, il faut qu'on apprenne de nos erreurs.»Très jeune, cette équipe doit grandir et combler ses lacunes avant son prochain grand rendez-vous, l’Euro en Lituanie l’année prochaine. Cette fois-ci, espérons qu’elle pourra compter sur ses stars NBA.

Publié dans actualité sportive

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article