Bordeaux - FFF: Une réconciliation à 1,5 million d'euros

Publié le par actu

L'entraîneur des Girondins de Bordeaux, Laurent Blanc, lors d'un match de Ligue des champions contre Lyon, le 7 avril 2010

 

 

L'entraîneur des Girondins de Bordeaux, Laurent Blanc, lors d'un match de Ligue des champions contre Lyon, le 7 avril 2010 C.Blumer/Sipa

FOOTBALL - La fédération et le club girondin ont finalement mis un terme à leur différend...

Jean-Louis Triaud avait estimé à 20 millions d’euros le «manque à gagner» des Girondins de Bordeaux avec le départ de Laurent Blanc. Selon L’Equipe, il devra se contenter d’un chèque d’1,5 millions d’euros, signé par la fédération française de football. Dans un communiqué, la FFF indique que les deux parties ont trouvé un accord dans la perspective du recrutement de Laurent Blanc comme sélectionneur des Bleus. Mais elle ne confirme pas le chiffre avancé par le quotidien sportif.

Cet accord met fin à un différend entre la fédé et les dirigeants bordelais, qui s’étaient élevés contre l'annonce «très prématurée» du nom de Blanc pour succéder à
Raymond Domenech. «Une Fédération ne peut pas impunément aller débaucher un entraîneur en exercice. Elle a contribué à notre échec sportif», pestait lundi Jean-Louis Triaud.

Publié dans actualité sportive

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article