Benoît XVI célèbre la messe de Noël, la sécurité renforcée au maximum

Publié le par actu

Benoît XVI célèbre la messe de minuit dans la basilique St. Pierre, le 25 décembre 2010.

Benoît XVI célèbre la messe de minuit dans la basilique St. Pierre, le 25 décembre 2010. REUTERS/M.ROSSI

ITALIE – Aucun incident n'a été à déplorer...

Pas de bousculade cette année. Benoît XVI a célébré vendredi la messe de Noël sur fond de sécurité renforcée au lendemain d'attentats au colis piégé qui ont frappé les ambassades de Suisse et du Chili dans la capitale italienne.

Le pape, qui célèbre le sixième Noël de son pontificat, a lancé les cérémonies en allumant une bougie à sa fenêtre.

Le souverain pontife a lancé un appel à la paix dans le monde dans son sermon prononcé devant les quelque 10.000 fidèles rassemblés dans la basilique Saint-Pierre.

Les gardes suisses sur les dents

De grands écrans de télévision avaient été disposés sur la place Saint-Pierre, mais une pluie torrentielle avait clairsemé l'assistance. La police avait renforcé les mesures de sécurité au lendemain des attentats qui ont fait un blessé dans chacune des deux ambassades et qui ont été revendiqués par des anarchistes.

 

Les gardes suisses étaient aussi particulièrement vigilants à la suite d'incidents causés deux années de suite lors de la messe de la veillée de Noël par la même femme, Susana Maiolo.

L'an dernier, cette femme qui souffre de problèmes mentaux, avait sauté une barrière alors que le pape sortait de la basilique et Benoît XVI avait chuté dans la bousculade qui avait suivi. L'année précédente, elle avait été interceptée avant de réussir à atteindre le pape.

Samedi, Benoît XVI célèbrera une autre messe. Il donnera du balcon de la basilique Saint-Pierre sa bénédiction «Urbi et Orbi» («à la ville et au monde») et souhaitera un joyeux Noël dans plus de 60 langues. Il accueillera ensuite quelque 350 sans abri pour un repas au Vatican.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article