Bébé enlevé à Marseille : l'alerte enlèvement déclenchée

Publié le par actu

Un nourrisson a disparu de l'hôpital Saint-Joseph à Marseille peu après minuit dans la nuit de lundi à mardi.

                           

Un nourrisson a disparu de l'hôpital Saint-Joseph à Marseille peu après minuit dans la nuit de lundi à mardi. | Capture d'écran Google Maps
Un nourrisson a été enlevé dans la nuit de lundi à mardi à l'hôpital Saint-Joseph de Marseille. Une personne suspecte, «que personne ne connaît» et qui a été repérée parmi celles qui circulaient cette nuit dans l'établissement est activement recherchée. L'alerte enlèvement a été déclenchée à 9 heures ce matin.

 



Selon le ministère de la Justice, «la suspecte est âgée d’environ 25-30 ans, de taille moyenne, de type méditerranéen ou maghrébin, cheveux-mi-longs châtain foncé, ayant un grain de beauté apparent ou une tâche sur la joue droite. L’enfant a été enlevé avec une couverture rose.»

C'est le personnel qui a constaté vers minuit l'absence du bébé, de sexe masculin et dont les parents sont algériens. Selon une porte-parole de l'hôpital, le petit garçon, dont on connaît pas encore l'âge exact, se trouvait dans une chambre de la maternité avec sa mère, qui dormait. Une sage-femme, qui est entrée vers minuit dans cette chambre à deux lits pour y installer une deuxième maman, a alors constaté que le bébé ne se trouvait plus dans son berceau. Le nourrisson aurait donc disparu entre 22 heures, heure à laquelle la maman s'est endormie, et minuit.

La procédure «alerte-enlèvement» doit être lancée rapidement


Le couple a été entendu par la police, qui procédait mardi tôt dans la matinée aux premières constatations, et qui recueillait des témoignages, à l'hôpital, situé dans le centre-ville (8e arrondissement), mais aussi à l'hôtel de police. L'enquête a été confiée à la police judiciaire.

La procédure «alerte-enlèvement» doit être lancée rapidement. L'Hôpital Saint-Joseph, un établissement privé, est l'un des plus importants de la région. Selon son site internet, citant des chiffres datant de 2011, l'hôpital, le premier «privé à but non lucratif en France par son activité», emploie plus de 2 300 personnes et 300 médecins.

C'est la première maternité de la région Provence-Alpes Côte d'Azur (Paca), avec 11 naissances par jour et plus de 4.000 par an.


Cet été, le 8 août, un garçon âgé de 3 jours avait été enlevé à la clinique de la Roseraie, à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis). Il avait été retrouvé dans la soirée et sa ravisseuse interpellée.

LeParisien.fr

 

Publié dans actualité national

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article