Barcelona World Race: Le bateau de Dominique Wavre et Michèle Paret arrêté par la douane marocaine

Publié le par actu

Le skipper suisse Dominique Wavre sur la Barcelone World Race

 

 

Le skipper suisse Dominique Wavre sur la Barcelone World Race A.KUDACKI/AP PHOTO

VOILE - Une heure de perdue après une fouille...

On ne peut pas sans doute pas reprocher à la douane marocaine son excès de zèle. Reste qu’ils ont un peu perdu les pédales en arrêtant, mardi, le bateau de Dominique Wavre et Michèle Paret pour une fouille, près du détroit de Gibraltar. Résultat: une heure de perdue pour l’attelage suisse.

«Nous trouvons la procédure surprenante, explique Paret sur son site internet. Les douaniers s'approchent et nous font des signes péremptoires nous faisant comprendre qu'il faut arrêter le bateau ! On a beau leur crier que ce n'est pas possible, que l'on est en course, en français, en anglais et même en suisse... rien n'y fait! Nous n'y croyons toujours pas, ils nous abordent, nous choquons les voiles totalement hallucinés de devoir ouvrir une telle parenthèse dans notre course »

Il poursuit: «Ils ont pris d'assaut notre bord, vidant les sacs de nourriture, les sacs de pièces de rechange, ils ont déchiré les emballages sous vide et balancé au sol un convertisseur de rechange et bouquet final, si j'ose dire, sont tombés bien entendu sur le sac de résine et la poudre de silice ! (poudre blanche à mélanger avec la résine pour les collages de composite). Je me vois déjà tourner en rond derrière les barreaux, à la place de tourner autour de la planète en bateau à voiles!»

Heureusement, quelques minutes plus tard, la direction de course appelle les douaniers, qui s’en sont allés. Pas trop de casse cependant pour les Suisses: ils ont été pointé quatrièmes à passage du détroit de Gibraltar.

Publié dans actualité sportive

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article