Après sa déroute, Obama part en Asie

Publié le par actu

Juste après la défaite des démocrates aux législatives de mi-mandat, le président américain effectue une longue tournée asiatique de dix jours. Il se rend tout d'abord en Inde, avant l'Indonésie, où il a vécu dans son enfance, la Corée du Sud et le Japon.

 

 

Affiche de bienvenue pour Barack Obama à Bombay (Inde), 5 novembre 2010Affiche de bienvenue pour Barack Obama à Bombay (Inde), 5 novembre 2010 © AFP

Au lendemain d'une défaite aux législatives imputée en grande partie à ses résultats mitigés en politique intérieure, Barack Obama se concentre sur les affaires... internationales. A priori, cela peut sembler paradoxal. Mais il ne se rend pas n'importe où. Son grand voyage d'une dizaine de jours le conduit en effet en Asie, là où l'influence et les parts de marché des Etats-Unis sont mises à mal par le dynamisme et l'expansion de la Chine.
 
Première étape de ce périple : l'Inde, où le locataire de la Maison-Blanche arrivera samedi matin, heure locale (nuit de vendredi à samedi, heure française). Outre les liens commerciaux entre les deux nations, il évoquera la lutte contre le terrorisme dans un pays durement touché fin 2008 avec les attentats de Bombay.
 
En début de semaine prochaine, Barack Obama poursuivra son voyage en Indonésie. Il devrait être accueilli comme une rock star dans ce pays puisqu'il y a passé quatre ans dans son enfance. Dans le plus grand pays musulman au monde, il visitera notamment une mosquée et prononçera un discours dans lequel il s'adressera en particulier aux musulmans.
 
Les deux dernières étapes sont des passages obligés puisqu'il s'agira de sommets internationaux : tout d'abord le G20 en Corée du Sud jeudi et vendredi

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article