America's Cup, le ridicule...

Publié le par actu

Le bateau Alinghi, détenteur de la Coupe de l'America

 

 
Le bateau Alinghi, détenteur de la Coupe de l'America
REUTERS

Pour qui se passionne à la régate de voile, voir un defender face à un seul challenger, plus de Louis Vuitton Cup, des bateaux qui abandonnent totalement l'esprit (une coque effilée filant au près ou vent arrière plein gaz), cette 33ème édition de l'America'S Cup promet de décevoir.

On se souvient avec émotion des précédentes éditions, ces matchs endiablés diffusés sur Paris Première au plein coeur de la nuit, avec des commentateurs qui se lâchaient complètement, jusqu'à en devenir carrément grossier. Et là, pas de noms, mais tout le monde aura reconnu de qui il s'agit. C'est celui que chacun préférait, pas de langue de bois, comme sur un pont. En voile, on ne triche pas.

Cette 33ème édition, étalée sur trois jours seulement, sans d'âpres batailles sur deux ou trois mois pour désigner le challenger, à quoi bon? Des catamarans, Franck Profit, Loick Peyron, pourquoi pas des Cammas, pendant qu'on y est... A Valence, en plus, à peine à une heure et demie d'avion. Où est l'exotisme d'une compétition qui en maximum six heures de régate distibuera un des trophées les plus convoités au monde?

Finalement, n'est-ce pas Louis Vuitton qui profite de cette dégénérescence de la Cup en organisant des régates à un rythme plus soutenu, avec de plus gros sponsors (l'incontournable prince Al-Maktoum, dont on peut voir les pur-sangs sur notre sol)? [La Louis Vuitton Cup servait avant à désigner le challenger de la Coupe de l'América avant que la marque se désengage en 2007 et organise sa propre compèt, ndlr] On garde la coque unique, l'espèce de masochisme tout mécanique, alors que sur les deux bêtes de Valence, l'électricité sera à bord pour aider les équipiers. On peut le comprendre pour les appareils de mesure, pas pour l'aide aux hommes de bord.

L'échec annoncé de cette édition de l'America's Cup amènera forcément les deux organisations à se retrouver sur un terrain d'entente. Pour le bien de ce sport, c'est à espérer!

Note de la rédaction du Post: après un report de la première régate lundi, la première manche devrait se tenir ce mercredi, précise Challenges.

Publié dans actualité sportive

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article