39 morts dans un déraillement de train en Russie

Publié le par actu

Le déraillement d'un train a fait 39 morts en Russie, dans la nuit de vendredi 27 à samedi 28 novembre.

 
Le déraillement d'un train a fait 39 morts en Russie, dans la nuit de vendredi 27 à samedi 28 novembre./REUTERS/Denis Sinyakov

ENQUETE - La piste de l'attentat n'est pas écartée...

Trente-neuf personnes ont péri en Russie dans le déraillement vendredi soir d'un train de passagers reliant Moscou à Saint-Pétersbourg, ont rapporté samedi des agences russes citant des responsables des secours.

«Au total, ils sont 39», a déclaré Alexander Basulin, un responsable du ministère russe des Situations d'urgences cité par l'agence ITAR-TASS. «Il y en avait 25 au début et quatorze autres ont été trouvés à l'extérieur du wagon», a-t-il dit.

Un précédent bilan faisait état de 25 morts et 95 blessés.

La piste terroriste à l'étude

De son côté, l'agence Interfax a également indiqué que le bilan avait été revu à 39 morts, citant un responsable local non identifié.

Les causes de la catastrophe ne sont pas encore connues mais plusieurs responsables ont déjà indiqué que la piste terroriste était à l'étude.

«Il y a des faits objectifs qui permettent aux enquêteurs d'envisager une explosion due à un engin explosif placé (près des voies) comme l'une des explications possibles», a déclaré le patron des chemins de fer russes (RZD), Vladimir Iakounine, à la télévision russe.

«Un cratère d'obus d'un mètre de diamètre»

«Un éventuel attentat est une des versions» de la police sur l'accident, avait auparavant indiqué un responsable des chemins de fer russes, cité par Itar-Tass.

Une enquête criminelle pour «terrorisme» et «détention illégale d'armes à feu et d'explosifs» a été ouverte, a indiqué une porte-parole du parquet aux agences russes.

Selon une source au sein des forces de l'ordre russes, citée par Interfax, «un cratère d'obus d'un mètre de diamètre a été découvert près de la voie ferroviaire, et des témoins affirment avoir entendu une forte détonation avant l'accident».

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article