Geneviève de Fontenay traite une ex-miss de "salope": condamnée à 500€ amende

Publié le par actu

 Geneviève de Fontenay à l'issue de l'audience du mardi 1 er septembre, pendant laquelle Luce Auger l'attaquait pour 'injure publique'.

 

 
Geneviève de Fontenay à l'issue de l'audience du mardi 1 er septembre, pendant laquelle Luce Auger l'attaquait pour "injure publique".
MaxPPP

Le tribunal de Nanterre a tranché sur le sort de Geneviève de Fontenay.
La présidente du Comité Miss France est condamnée pour "injure" envers Luce Auger, une ex-miss, qu'elle avait qualifiée de salope.

Elle devra verser 500€ d'amende et 1€ de dommages et intérêts à Luce Auger.  La dame au chapeau devra aussi s'acquitter des 1.500 € de frais d'avocats. L'ancienne miss, elle, réclamait 50.000€ de dommages et intérêts.

"C'est donc une défaite pour elle" se réjouit
Geneviève de Fontenay sur Le Post. Ca a été bien jugé. Les magistrats ont bien compris le contexte général. C'est elle qui m'avait provoqué."

Sur Le Post, Me Jérôme Pauvert, l'avocat de Geneviève de Fontenay confie: "La décision nous est plutôt favorable. Ma cliente est condambée à verser 1€ symbolique, alors que Luce Auger en demandait 50.0000€."


Avant d'ajouter: "surtout qu'il était difficile de considérer que le terme 'salope' n'était pas injurieux".

C'est quoi cette histoire déjà?

Geneviève de Fontenay s'était retrouvée devant les tribunaux pour avoir traité, Luce Auger, Miss France 1961, de "perverse" et de "salope" dans 
Le Matin, un journal suisse.

Des propos qu'elle avait confirmé sur Le Post: "
Je persiste et je signe, je ne retire pas ce que j'ai dit. ("salope", Ndlr): je n'ai pas trouvé d'autre mot pour la qualifier".

Avant d'ajouter: "
Salope désignait à l'origine une personne sale. Ensuite, 'hoppe' est une déformation régionale qui désigne un petit animal."

Pourquoi Geneviève de Fontenay et Luce Auger s'étaient-elles crêpé le chignon?

En 2008, Luce Auger avait affirmé que le couple de Fontenay, organisateur du fameux concours des Miss France, avait fait poser les miss seins nus :
une "révélation" qui avait fait bondir Geneviève de Fontenay, en pleine polémique sur les photos nues de la jeune miss 2007 Valérie Bègue.

Publié dans actualité juridique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article