Crise à l'OM : L'équipe du Vieux Port prend l'eau

Publié le par actu

 Benoît Cheyrou de Marseille face à Mauro Cetto de Toulouse

 

 
Benoît Cheyrou de Marseille face à Mauro Cetto de Toulouse
CHARNIAUX / WORLDPICTURES/MAXPPP TEAMSHOOT/LAURENT CHARNIAUX

L'Olympique de Marseille va mal. Les Marseillais viennent de subir ce dimanche leur troisième défaite consécutive en trois matches ! 2-3 face à Valenciennes en Ligue 1, 0-3 contre le Real en Ligue des Champions et 1-2 au Vélodrome face à Monaco en L1. L'OM quitte donc le podium et rétrograde à la 5e place.

Autant la défaite contre les Madrilènes était attendue, autant les deux contre-performances contre Valenciennes et Monaco sont surprenantes. Oui, car pour le Real, honnêtement, le résultat n'est pas si catastrophique car l'avalanche de buts promise n'a pas eu lieu.

Les Olympiens n'ont été défaits que trois petits buts à zéro, ce qui correspond au tarif syndical du Real Madrid (voir
post précédent). Et encore, parmi ces trois réalisations il faut faire le tri. Le premier but était un cadeau de Steeve Mandanda et le deuxième, un cadeau de l'arbitre qui a accordé un penalty discutable assorti d'une expulsion.

En fait, seul le troisième but est une pure merveille comme savent le faire les Madrilènes avec une combinaison entre Kaka, Benzema puis Cristiano Ronaldo. En fait, c'est le seul but acceptable concédé par Marseille, en cette soirée de Ligue des champions de mercredi dernier.

Pour la suite de la compèt' en LdC, tout espoir n'est pas perdu. Malgré ou à cause de la victoire surprise 1-0 de Zurich sur le Milan AC, le tombeur de Marseille, les Phocéens ont encore une carte à jouer en battant les Suisses, ce qui n'a rien d'impossible.

Mais pour l'instant c'est la Ligue 1 qui réclame, à mon avis le plus d'attention. Avec cinq buts concédés en deux matches, on ne peut pas parler d'assurance tous risques en défense. D'autant qu'en attaque les Marseillais ne sont pas d'une efficacité redoutable.

Alors, bien sûr, le rodage de l'OM en qui de nombreux supporters avaient fondé beaucoup d'espoir, est un peu long, mais nous ne doutons pas dans les qualités de leur entraîneur Didier Deschamps pour inverser la tendance d'ici la fin du championnat.

Vous verrez comme Les Marseillais seront performants une fois qu'ils auront été libérés des obligations de la Ligue des Champions...

Publié dans actualité sportive

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article