Saint Ouen: Les manifestants s'en prennent aux journalistes

Publié le par actu


Ajouter à mon journal
Des participants à un rassemblement contre la violence à Saint-Ouen, au nord de Paris, où une fusillade a fait deux morts samedi, s'en sont pris lundi à des journalistes, à qui ils reprochent de colporter des clichés sur la banlieue.

"C'est de votre faute s'ils sont morts", criaient des manifestants aux journalistes venus couvrir cette mobilisation destinée à exprimer leur ras-le-bol contre la délinquance, selon l'association organisatrice, Mosaïque.  "Vous scénarisez la banlieue", "Pour vous on est tous des voyous",
pouvait-on entendre dans la foule, alors que certains manifestants bousculaient les journalistes, d'autres couvrant de leurs mains caméras et micros des équipes de télévision.

Avec de grands gestes des bras, quelques petits groupes de jeunes jetaient aux journalistes: "Allez vous-en! On ne veut pas de vous ici". Dans le désordre qui a suivi, la maire PCF de la commune Jacqueline  Rouillon a essayé en vain d'expliquer que les journalistes n'étaient 'pour
rien' dans le drame et 'ne faisaient que leur travail". Cette mobilisation, prévue à 19H00, a drainé quelques centaines de personnes, jeunes, vieux, Blancs, Noirs, Beurs, élus, pour la plupart habitants de la commune.

Publié dans actualité national

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article