Coupe Davis : Tsonga donne une leçon de maintien!

Publié le par actu

Contrainte à passer par les barrages pour conserver sa place dans le groupe mondial de la Coupe Davis, l'équipe de France de Tennis affrontait ce week-end un adversaire à sa portée : les Pays-Bas.

Victorieuse 3-1, la France obtient son maintient mais ce ne fut pas de tout de repos ... Merci Jo Wilfried Tsonga !

Le 27 mai 2009, Jo Wilfried Tsonga gagne son match du jour;

Le patron, c'est Tsonga !

Favoris ... sur le papier

Face à des joueurs bien moins bien classés qu'eux, les Français partaient en toute logique avec l'étiquette de favori collée dans le dos. Sur le papier ...

Gilles Simon blessé, Richard Gasquet trop juste, Guy Forget avait décidé de mélanger les genres, avec deux habitués (Tsonga et Llodra) et deux petits nouveaux (Monfils pour son premier simple à disputer et Benneteau).

Monfils craque pour sa première

Mais dès la première oppostion, le jeune De Bakker (121e mondial) a dominé de la tête et des épaules Gael Monfils en quatre sets (6-4 / 5-7 / 6-3 / 6-4). Incompréhensible au vu des performances du Français sur terre, notamment à Roland Garros. Une défaite qui plaçait les Bleus déjà dans une position inconfortable.

"C'est complètement inattendu. Je suis vraiment très, très déçu de la façon dont j'ai joué. J'ai fait un match pourri. J'ai été nul aujourd'hui. J'ai produit un "vieux" match. C'est n'est pas digne de quelqu'un qui doit représenter son pays. Je m'en excuse." reconnaitra le n°13 mondial après match, indique Yahoo.

Jo fait (tout) le boulot

Pour recoller au score, les Bleus s'en sont remis essentiellement à un homme : Jo Wilfired Tsonga. Vainqueur vendredi pour apporter le point de l'égalisation, le Manceau n'a pas non plus ménagé ses efforts en double samedi aux côtés de Michael Llodra. Pour une victoire dans la douleur en quatre sets (7-6 / 6-3 / 3-6 / 6-4)

Et aujourd'hui c'est encore lui qui a apporté le point décisif en venant à bout du coriace De Bakker (7-6 / 6-2 / 3-6 / 7-6). Après un premier set poussif où le Français réussit tant bien que mal à débraké pour revenir à 5-5 puis à remporter la manche au terme d"un tie-break maîtrisé, Tsonga se lâche et enchaîne les coups gagnants.

Un double break lui permet d'empocher aisément la seconde manche et le scénario est idéal. La victoire et le maintien se profilent à vitesse grand V.

Une petite frayeur passagère

Oui mais voilà, un moment de flottement de "Jo" remet De Bakker dans la partie et lui permet de revenir à 2 sets à 1 puis de titiller dangeuresement le Français sur ses mises en jeu, notamment à 3-3 dans le quatrième set.

Juste le temps de réajuster la mire et d'aller chercher un ultime tie-break pour finalement sauver la France dans le groupe mondial.

Le sélectionneur Guy Forget est admiratif : "Sur le terrain, il impose cela à ses adversaires. Quand il est en pleine possession de ses moyens, c'est un char d'assaut qui va tout faire tomber devant lui. On a l'impression que rien ne peut l'arrêter" a-t-il indiqué sur Actu-Tennis.fr

 

A noter que la finale de Coupe Davis opposera l'Espagne, tenante du titre, à la République Tchèque. Les Espagnols ont facilement disposés d'Israël (5-0) tandis que les Tchèques ont fait de même en Croatie (4-1).

 

Publié dans actualité sportive

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article