Manaudou tire sa révérence

Publié le par actu

Laure Manaudou


Laure Manaudou a mis un terme à sa carrière (DPPI)

Laure Manaudou a annoncé ce vendredi qu’elle mettait un terme à sa carrière à bientôt 23 ans. La reine de la natation française, «libérée» après cette révélation, a justifié sa décision par son «absence de plaisir de nager».



«C’est décidé, j’arrête.» Laure Manaudou a mis un terme à sa carrière de nageuse à seulement 22 ans, presque 23 (elle les fêtera le 9 octobre). La meilleure nageuse française de l’Histoire avait mis son parcours entre parenthèses depuis janvier dernier. «Cela n’a pas été une décision facile à prendre, explique-t-elle dans les colonnes du Parisien ce vendredi. L’envie n’est pas revenue. J’ai aujourd’hui d’autres centres d’intérêt, d’autres passions. Depuis janvier, j’ai appris à prendre soin de moi, je profite de la vie que je n’ai pas eue avant. Il y a aussi la pression médiatique. Quoique je fasse, je suis toujours épiée.» Championne olympique à 17 ans à Athènes en 2004 (400m nage libre), avec deux autres médailles en prime, triple championne du monde, 17 fois championne d’Europe et 55 fois championne de France (!), la native de Villeurbanne a fait une véritable razzia au cours de sa fulgurante carrière. «J’ai tous les titres ! J’ai eu tout ce que je voulais, même plus que dans mes rêves

«J’avais perdu le plaisir de nager»
«Libérée» d’avoir pris cette annonce, Laure Manaudou a précisé qu’elle avait sans doute perdu l’envie quand elle a quitté son mentor, Philippe Lucas. «J’ai énormément donné de 2003 à 2007 avec Philippe Lucas, mais je ne le regrette pas. J’ai eu des résultats exceptionnels avec lui. […] Je n’avais plus envie de m’entraîner quand je l’ai quitté en 2007. J’ai continué parce qu’il y avait la perspective des Jeux de Pékin. J’ai réalisé plus tard ce que je ressentais. J’ai compris que c’était à ce moment là que j’avais perdu le plaisir de nager. Après, tout est moins magique, plus compliqué.» Après Lucas, Laure Manaudou a erré de Turin à Marseille, en passant par Mulhouse au gré de ses histoires de cœur et de ses envies passagères, jusqu’au fiasco des Jeux Olympiques de Pékin. Aujourd’hui dans l’Alabama avec son compagnon, Frédérick Bousquet, elle s’apprête à vivre sa deuxième vie. Un come-back dans la natation ? «Si un jour l’envie revient, dans un, trois ou cinq ans (rire), j’aurais peut-être envie de me lancer de nouveaux défis. Mais je ne veux pas penser à cela

Le palmarès de Laure Manaudou (en grand bassin):

Championne olympique sur 400m nage libre (Athènes 2004)
Vice-championne olympique sur 800m nage libre (Athènes 2004)
Médaillée de bronze sur 100m dos (Athènes 2004)

Double championne du monde sur 400m nage libre (2005 et 2007)
Championne du monde sur 200m nage libre (2007)
Vice-championne du monde sur 800m nage libre (2007)
Vice-championne du monde du 100m dos (2007)
Médaillée de bronze sur 4x200m (2007)

Double championne d'Europe sur 400m (2004 et 2006)
Championne d'Europe sur 800m (2006)
Championne d'Europe sur 4x200m (2008)
Double championne d'Europe sur 100m dos (2004 et 2006)
Championne d'Europe sur 200m dos (2008)
Championne d'Europe sur 200m 4 nages (2006)
Championne d'Europe sur 4x100m (2004)
Vice-championne d'Europe sur 100m dos (2008)
Médaillée de bronze sur 4x200m (2006)
Médaillée de bronze sur 4x010m 4 nages

Laure Manaudou en images

Publié dans actualité sportive

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article