Un soldat de Vannes du 3e RIMA tué en Afghanistan

Publié le par actu

 Selon le site ouest-france.fr, un soldat français a été tué ce matin vers 6h en Afghanistan.

Ce caporal des troupes de Marine a sauté sur une mine à l'Est de l'Afghanistan. Âgé de 22 ans, il était père d'un jeune enfant, à Vannes.

 

Que s'est-il passé ?

Le transport de troupes, dans lequel il se trouvait, a sauté sur une mine téléguidée. Neuf autres soldats ont été blessés, dont deux très grièvement et deux grièvement. Parmi eux se trouvent d'autres Vannetais.

Dans un communiqué, l'Elysée indique que la patrouille a été visée par un engin explosif. Nicolas Sarkozy a exprimé ses condoléances "et souhaite un
prompt rétablissement aux blessés", ajoute la présidence.


L'IED, la crainte des soldats

« Quand ils essaient de nous attaquer directement, le plus souvent, ils échouent. Notre principal ennemi, c'est l'IED »
, expliquait le colonel Chanson, du GTIA (Groupement tactique interarmes) de Nijrab, en juillet dernier. Et c’est ce scénario qui s’est déroulé ce matin.

IED, c'est le mot qu'on entend le plus souvent dans la bouche des soldats. IED pour « Improvised explosif devices », autrement dit les engins explosifs improvisés. Pas de semaine qui passe sans qu'ils ne fassent des victimes.

Davantage que les embuscades, ils sont devenus la crainte numéro 1 des soldats de l'Otan.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article