Que se passe-t-il au Gabon ?

Publié le par actu

Alors qu'Ali Bongo a été déclaré vainqueur de l'élection les incidents visant la France se sont multipliés.
1. Des symboles français visés (Le Figaro)
Le consulat général de France de Port-Gentil, deuxième ville du pays, a été incendié. Des stations essence Total saccagées.
2.
Des ressortissants Français cloîtrés (France Info)
"Tout le monde est replié chez soi. On se tient informé", témoigne un Français.
3.
Les intérêts français soupçonnés (Le Parisien)
Pour les partisants de Mamboundou, le fils Bongo ne pouvait pas gagner sans tricher. "Si Ali gagne, on va gaspiller ! Et vous serez menacés, vous, les Français."
4.
"Seulement" 70 à 80 soldats français sollicités (Libération)
Les partisans de l’opposition voulaient faire intervenir le détachement militaire français. "L’image aurait alors été claire: la France soutient Ali Bongo".
5.
Un calme précaire (RTL)
Alors qu'un couvre feu a été instauré jusqu'à samedi à Port-Gentil, les rares Gabonais croisés sont persuadés qu'Ali Bongo a volé sa victoire.

Un homme passe devant les affiches d'un des 18 candidats à l'élection présidentielle au Gabon
Un homme passe devant les affiches d'un des 18 candidats à l'élection présidentielle au Gabon
REUTERS/© Staff Photographer / Reuters
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article