US OPEN:Tsonga tranquille

Publié le par actu

Jo-Wilfried Tsonga J
o-Wilfried Tsonga n'a fait qu'une bouchée de Buchanan (Reuters)

Face au modeste Américain Chase Buchanan, Jo-Wilfried Tsonga a fait le métier en s'imposant sans coup férir (6/0 6/2 6/1). Julien Benneteau, lui, aura mis quatre sets pour prendre la mesure de Flavio Cipolla.



Une entrée dévorée par Tsonga
Cela aurait pu être un premier tour piège face à un parfait inconnu. Ça n’a nullement été le cas. Conquérant et appliqué, Jo-Wilfried Tsonga n’a laissé aucune chance au jeune Chase Buchanan, balayé en seulement 1h18 de jeu (6/0 6/2 6/1). Forcément, difficile de tirer de véritable enseignement de cette rencontre terriblement déséquilibrée. Buchanan, 904e joueur mondial, a endossé à merveille le rôle de sparring-partner dans l’incapacité de titiller le Français, en raison de fautes directes grossières (36 au total contre 12 pour Tsonga). Mais le Manceau a eu le mérite de ne pas tomber dans la facilité, de prendre le match par le bon bout et respecter son adversaire à base de parpaings dont il a le secret (29 coups gagnants). Quand l’écart est si important entre deux joueurs, il faut être capable de le matérialiser au tableau d’affichage et ne pas avoir peur de mettre une "déculottée" à son adversaire. Tsonga l’a fait. Place aux choses sérieuses au prochain tour avec Jarkko Nieminen, tombeur de Fabio Fognini (7/5 7/6 6/4), au menu.

Benneteau serein
Opposé à Flavio Cipolla, Julien Benneteau, lui, n'aura souffert qu'une seule manche, la première, avant de surclasser le Transalpin. En effet, malgré un très correct 69% de premières balles, le Français subissait l'agressivité de l'Italien sur ses jeux de service. Et surtout, plus grave, il perdait le concours de conversion de balles de break, Cipolla en exploitant deux sur six contre seulement une sur cinq au Tricolore. Résultat, au bout de 55 longues minutes, le premier set filait dans l'escarcelle du Transalpin (4/6). Mais c'était tout car derrière, Benneteau prenait résolument les affaires en mains, serrant la vis sur son service avec notamment 9 aces, ce qui ne laissait plus guère d'opportunités à son adversaire. Et comme lui continuait de s'en créer une ribambelle (11 balles de break en tout, pour cinq converties), le Français s'envolait sereinement vers la victoire (4/6 6/1 6/3 6/3). Au prochain tour, Benneteau défiera Viktor Troicki, tombeur aux forceps du lucky loser Luczak en cinq sets (6/3 6/3 1/6 2/6 6/1). Du côté des têtes de série, pas de souci pour Tomas Berdych et Fernando Verdasco, respectivement vainqueur en trois sets de Wayne Odesnik (7/5 6/4 6/4) et de Benjamin Becker (7/5 6/4 7/5).

Résultats du 1er tour, hommes :
Tsonga (Fra, 7) - Buchanan (E-U) 6/0 6/2 6/1
Witten (EU) - Andreev (Rus, 29) 6/4 6/0 6/2
Nieminen (Fin) - Fognini (Ita) 7/5 7/6 6/4
Verdasco (Esp, 10) - Becker (All) 7/5 6/4 7/5
Gonzalez (Arg) - Beck (Slq) 2/6 1/6 6/1 6/4 6/3
Benneteau (Fra) - Cipolla (Ita) 4/6 6/1 6/3 6/3
Berdych (Tch, 17) - Odesnik (E-U) 7/5 6/4 6/4
Istomin (Ouz) - Evans (EU, wc) 6/4 6/4 7/6
Zeballos (Arg, q) - Berrer (All, q) 6/3 7/6 3/6 6/0
Troicki (Ser, 30) - Luczak (Aus, ll) 6/3 6/3 1/6 2/6 6/1
Cilic (Cro, 16) - Sweeting (E-U, wc) 7/6 6/4 7/6

Publié dans actualité sportive

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article