Fisichella en polle

Publié le par actu

  



Fisichella fait sensation

Le tourniquet de Spa-Francorchamps, l’un des circuits les plus appréciés des pilotes, aura offert une séance de qualifications à couper le souffle et un poleman complètement inattendu ce samedi. Songez plutôt que c’est le vétéran Giancarlo Fisichella (36 ans) qui s’élancera dimanche en tête de ce 12e grand prix de la saison, le 215e de sa carrière ! Une grande première pour l’écurie Force India, plus habituée à l’ombre du fond de la grille qu’aux projecteurs de la pole position. Mais l’ancien pilote Renault, vainqueur de trois grands prix depuis le début de sa carrière, n’a pas volé cette pole tant il s’est montré régulier durant toute la séance. Derrière lui, on trouve son compatriote, Jarno Trulli, pour compléter une première ligne 100% italienne et 100% surprenante.

 

Les gros bras en difficulté
Les deux Transalpins ont exploité à merveille les possibilités de leurs monoplaces respectives mais aussi (et surtout ?) la faillite des gros bras du paddock. Leader du championnat du monde, Jenson Button s’est ainsi arrêté en Q2, tout comme le champion du monde en titre, Lewis Hamilton et le double champion du monde espagnol, Fernando Alonso, déjà passé près de la correctionnelle en Q1. Les trois hommes s’élanceront de la deuxième moitié de la grille, ce qui promet une course animée. Dans ces conditions, Kimi Räikkönen (6e) et les deux Red Bull de Sebastian Vettel (8e) et Mark Webber (9e) peuvent s’estimer heureux de leur sort.

 

La déception Grosjean
Les derniers venus en F1, qui découvraient pour la plupart le circuit au volant de telles monoplaces, auront, eux, payé cher pour apprendre. Les deux Toro Rosso de Sebastien Buemi et Jaime Alguersuari ont échoué aux 16e et 17e rangs tandis que Romain Grosjean et Luca Badoer ont pris les deux dernières places. Rien d’étonnant pour le Transalpin, qui retrouvait ce circuit de Spa dix ans après sa dernière visite et qui a été à la peine depuis vendredi. Plus surprenant en ce qui concerne le Français, plutôt à son aise lors des séances d’essais libres avec une 5e place vendredi après-midi et un 4e temps ce samedi matin. Mais le pilote Renault a été gêné par une sortie de piste de… Luca Badoer et par la lenteur de Sebastien Buemi dans son dernier tour lancé et n’a pas pu améliorer son meilleur chrono pour essayer de se hisser en Q2.

 

La grille de départ du GP Belgique :
1. Fisichella (Force India)
2. Trulli (Toyota)
3. Heidfeld (BMW)
4. Barrichello (Brawn GP)
5. Kubica (BMW)
6. Räikkönen (Ferrari)
7. Glock (Toyota)
8. Vettel (Red Bull)
9. Webber (Red Bull)
10. Rosberg (Williams)
11. Sutil (Force India)
12. Hamilton (McLaren-Mercedes)
13. Alonso (Renault)
14. Button (Brawn GP)
15. Kovalainen (McLaren-Mercedes)
16. Buemi (Toro Rosso)
17. Alguersuari (Toro Rosso)
18. Nakajima (Williams)
19. Grosjean (Renault)
20. Badoer (Ferrari)

 

Publié dans actualité sportive

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article