Bientôt un 4ème opérateur de téléphonie mobile ?

Publié le par actu

Ajouter à mon journal

L'appel à candidatures pour une partie de la quatrième licence de téléphonie mobile, réservée à un nouvel entrant, a été lancé samedi par sa publication au Journal Officiel, et son prix de 240 millions d'euros a été confirmé.

La date limite de dépôt des dossiers a été fixée au 29 octobre 2009, à 12 heures, et l'attribution de cette licence devra intervenir dans les huit mois après cette date, soit le 29 juin 2010 au plus tard.

Cet appel à candidatures, qui doit permettre l'avènement en France d'un quatrième opérateur mobile, était initialement attendu avant fin juillet.

Fixé au départ à 206 millions d'euros, le ticket d'entrée avait été relevé en juin à 240 millions par le gouvernement, qui avait saisi pour avis la Commission des participations et des transferts (CPT).

Orange (France Télécom) qui, comme SFR et Bouygues Telecom, voit d'un mauvais oeil l'arrivée d'un nouveau venu, avait alors menacé de saisir la justice si ce prix était confirmé.

Selon lui, le "principe d'équité entre les opérateurs ayant une licence" serait alors "violé", les trois opérateurs existants ayant déboursé chacun 619 millions d'euros au début des années 2000 pour obtenir leur licence.

Les fréquences ont cependant cette fois été divisées en trois lots, dont un réservé à un nouvel entrant.

Candidat malheureux en 2007 pour des raisons financières, le groupe Iliad, maison mère du fournisseur d'accès à internet Free, fait figure de favori.

L'opérateur mobile virtuel (MVNO) Kertel s'est lui aussi déclaré intéressé, tandis que le câblo-opérateur Numericable et l'opérateur Virgin Mobile étudient la possibilité d'une candidature commune.

L'opérateur égyptien Orascom s'est quant à lui dit prêt à "s'allier à l'un des candidats".

Le nouvel entrant, qui mettra des années pour construire son réseau, pourra dans un premier temps louer ceux des autres, à condition qu'il puisse déjà couvrir seul 25% de la population

Publié dans actualité economique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article