sommet France/Océanie : la France déçoit mais Kouchner ira

Publié le par actu


Ajouter à mon journal
Le chef de l'Etat et le Premier ministre français seront les grands absents du troisième sommet France-Océanie, qui se déroule vendredi à Nouméa. Ils seront remplacés par le ministre des Affaires étrangères Bernard Kouchner.

Destiné à consolider les liens entre la France et les pays de la région Pacifique, la plupart des Etats du Forum des îles du Pacifique, dont Australie et Nouvelle-Zélande, participeront au sommet, autour des thèmes de défense, d'aide au développement et d'environnement.

Les deux premières éditions du sommet - 2003 en Polynésie française, 2006 à l'Elysée - avaient été présidées par Jacques Chirac. Pour cette édition 2009, les élus locaux, restent sceptiques quant à l'intérêt que porte par la France à la région.

"L'Etat semble bricoler sur ce sommet, qui est en train de faire un flop", a accusé Roch Wamytan, chef du groupe UC-FLNKS (indépendantiste) au Congrès de l'archipel calédonien.

"Le fait de rétrograder la présidence de ce sommet au niveau des affaires étrangères est regrettable. J'espère qu'en matière protocolaire, le nécessaire a été fait pour arrondir les choses avec les pays voisins", a déclaré Paul Néaoutyine, président indépendantiste de la Province nord.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article