Tour de France: ultime bataille au sommet du Mont Ventoux!

Publié le par actu

Différents scénarios sont possibles !

Au lendemain de e Mark Cavendish,la cinquième victoire d c'est au tour des favoris  de se mettre en évidence, aujourd'hui lors de la 20ème et avant-dernière étape de ce Tour 2009. Une étape qui s'achèvera avec la célèbre ascension du Mont Ventoux. La bataille pour la 3ème place du podium va faire rage. Qui de Lance Armstrong, Bradley Wiggins, Andreas Klöden ou Frank Schleck, tirera son épingle du jeu ? Alberto Contador a t-il d'ores et déjà gagner le Tour ? Andy Schleck peut-il perdre sa 2ème place ?

 

1. Tous les scénarios sont envisageables

Car le Mont Ventoux reste un mythe perché à 1912 mètres. Certes l'étape n'est pas spécialement difficile, 1 côte et 2 cols de 3ème catégorie ainsi qu'un col de 4ème catégorie précèdent le bouquet final, mais le Ventoux est assez dur en lui-même pour pouvoir creuser des écarts, surtout après 3 semaines de course.

 

Le pourcentage moyen de cette montée est de 7,6 %. Et il faut endurer cela pendant 21,1 km. Certaines de ses pentes approchent les 11 %.

 

Le profil du Mont Ventoux (Source : Letour)

 

 

Les conditions météorologiques seront peut-être déterminantes pour les attaques : des rafales de vent de 60-80 km/h sont annoncées sur le sommet. Il faudra donc attaquer le plus tôt possible. Dans le cas contraire, un attaquant seul perdrait du temps face à un groupe de coureurs.

 

Mais il y a des scénarios plus ou moins probables.

 

 

2. Le scénario probable

 

 

Lance Armstrong est pour le moment 3ème de ce Tour. Grâce à ses 4 secondes habilement récupéré hier, dans la dernière partie de l'étape, suite à une cassure qui a piégé ses 3 principaux adversaires, il a désormais 15" d'avance sur Bradley Wiggins, 3ème, 17 sur son coéquipier Andréas Klöden, et 38 sur Frank Schleck.

 

Frank Schleck possède un atout maître en la personne de son frère Andy. Si ce dernier se sent bien, il aidera sans doute Frank à monter sur le podium. Il ne le cache pas : "J'espère réinstaller Frank sur le podium." L'aîné a quelque part de la chance : Andy ne peut à priori plus remporter le Tour. Repoussé à 4'11" de Contador, il pourra se concentrer sur son frère tout en jouant peut-être sa carte personnelle pour la victoire d'étape. Car Frank lui doit par ailleurs  une victoire. Autrement dit, ce pourrait être du donnant-donnant chez les Schleck cet après-midi.

 

On envisage moins la "politique du sacrifice" comme étant possible du côté de chez Astana. Andreas Klöden jouera t-il pour lui-même ou se mettra t-il au service d'Armstrong ? L'Allemand serait sans doute deuxième aujourd'hui si Contador n'avait pas attaqué dans le Col de la Colombière mercredi lors de l'étape menant au Grand-Bornand. Klöden, victime d'une fringale n'avait pu suivre le rythme. Armstrong pourra t-il compter sur Contador ? Certes, l'Espagnol n'a cessé de louer les efforts de l'Américain, mais Armstrong s'est montré plus "lunatique". Toujours est-il que le maillot jaune se dit prêt à se mettre à son service s'il le faut : "Je vais courir sur la défensive. Si c'est compatible, je peux aider un équipier, Lance par exemple, à améliorer sa place au général. Ça, je vais le faire sans problème". Mais à condition que la course lui soit favorable car "l'objectif [reste] de ramener le Maillot Jaune"

 

Considérant les performances réalisées lors des étapes de montagne, le duo des Schleck semble supérieur au duo Armstrong-Klöden. L'Américain paraît avoir du mal à récupérer en cette fin de Tour. Mercredi, au Grand-Bornand, il a même avoué avoir eu des crampes en fin d'étape. Quant à Klöden, il a eu une fringale. Frank Schleck est sans aucun doute le meilleur grimpeur des 4 candidats au podium. Dans les  touts derniers kilomètres de la montée vers Verbier, il avait repris 29" à Armstrong. Alors en attaquant plus tôt sur une montée plus difficile ?

 

Comme d'habitude, on peut supposer que les Saxo-Bank vont durcir les premiers  la course afin de préparer le terrain pour les frères Schleck. Ces derniers ont d'ailleurs annoncé qu'ils allaient être "entreprenants". La meilleure défense, c'est l'attaque ! Du côté d'Armstrong, et fidèle à la politique d'Astana depuis le départ de ce Tour, pour le moins efficace mais peu spectaculaire, ce sera l'option défensive : "Je veux protéger ma position, Andy monte tellement bien, je vais surveiller les démarrages et essayer de ne pas le laisser partir." Et éventuellement contrer ? Armstrong en a t-il seulement les moyens ?

 

Le Texan se dit en tout cas prêt à relever le défi comme il l'a indiqué sur son twitter ou par le biais de son homme de communication : "Je suis convaincu d'assister de l'intérieur à la bataille du mont Ventoux. Et je suis prêt pour la guerre. La seule chose dont je ne suis pas sûr, c'est qui en sera le vainqueur. Tout peut arriver, sans compter que le mistral va souffler en début de journée. Et que sa force pourrait varier entre 60 et 80 km/h au sommet."

 

Hypothèses : Andy Schleck durcit la course pour son frère qui attaque. Klöden va le chercher avec dans sa roue Contador, Armstrong et Wiggins. Frank attaque de nouveau, seuls Andy Schleck et Contador peuvent le suivre. A l'arrière. Armstrong lâche Wiggins dans les derniers kilomètres et Klöden en bon coéquipier ne réagit pas,  mais l'Américain ne parvient pas à combler son retard. Il finit 4ème du Tour, au pied du podium.

 

Le Ventoux ne réussit pas à Armstrong : 0 victoires en 6 ascensions. Il doit tellement regretter la victoire offerte à Pantani sur le Tour en 2000 ou d’avoir laisser autant de temps d’avance à Richard Virenque en 2002.

 


 

Le Texan le dit d’ailleurs très bien lui-même : « Je connais bien le Ventoux, nous sommes de vieux amis, mais si nous ne nous sommes pas toujours bien entendus».

 

"Le Ventoux est une montagne traîtresse, qui peut toujours te faire un coup en douce. Bien sûr toutes les montagnes me font peur. Il faut les respecter parce qu'elles peuvent te tuer. Mais celle-là est particulièrement bien armée"

 

On aurait donc : 1- A Contador ; 2- A Schleck ; 3- F Schleck ; 4- L Armstrong 5- A Klöden ou B Wiggins ; 6- B Wiggins ou A Klöden

 

 

3. Le scénario possible

 

 

D'abord lâché, Armstrong, qui n'aime pas les successions d'attaques, les changements de rythme imposés, parvient à revenir progressivement sur Frank Schleck, en produisant une accélération spectaculaire comme à 5-6 km du sommet du col du Petit-Saint-Bernard mardi lors de l'étape menant à Bourg-St-Maurice. Il avait alors rattrapé puis lâché l'aîné des frères Schleck avant de se faire rattraper.

 

Même de nouveau lâché dans les derniers kilomètres, il parvient à maintenir un écart suffisant pour rester sur le podium du Tour.

 

Bradley Wiggins en manque de fraîcheur lâche prise et Klöden décide de ne pas contester la 3ème place à Armstrong mais perd du temps en se sacrifiant

 

On aurait donc : 1- A Contador ; 2- A Schleck ; 3- L Armstrong ; 4- F Schleck ou A Klöden ; 5- A Klöden ou B Wiggins ou F Schleck ; 6- B Wiggins ou A Klöden

 

 

 

4. Les scénarios quasi-impossibles

 

 1. Celui qui verrait Contador perdre le Tour au profit d'Andy Schleck.

 

L’Espagnol, qui "n’a qu’à" contrôler la course, sera sur la défensive : "Les attaques viendront des frères Schleck. Je n'ai pas besoin d'attaquer et je resterai sur la défensive". Il se méfie beaucoup des frères Schleck : "On verra comment ça va se passer. Les frères Schleck vont certainement attaquer dans l’optique d’être sur le podium à Paris. Je me suis fait plusieurs fois le film dans ma tête. Je calquerai ma course sur celle des autres."

 

4’11’’ d’avance, c’est une marge suffisante pour envisager un petit coup de moins bien.

 

Car Contador n’est pas à l’abri d’une fringale comme lors du Paris-Nice de cette année, ce qui lui avait coûté le maillot jaune. A 6 km de l’arrivée de l’étape menant à Fayence, il avait été attaqué de tous les côtés et avait été obligé de répondre seul. Mais L’Espagnol a beaucoup mieux géré ses efforts sur ce Tour.

 

2. Celui qui verrait Andy Schleck perdre sa deuxième place au profit de Lance Armstrong

 

Le Luxembourgeois n’a qu’ 1’10’’ sur Armstrong mais on voit mal l’Américain, qui ne lui a jusqu’à maintenant jamais pris de temps en Montagne, combler cet écart.

 

Hier à l’arrivée, il avait déjà les yeux rivés sur le Mont Chauve et disait se sentir bien : "Demain au Ventoux, c'est le grand jour. Dans nos têtes, on était déjà un peu dans l'étape de demain. Ca a rendu l'étape d'aujourd'hui très dure. Mais je me sentais bien et je pense que ça ira bien au Ventoux. Evidemment, avant un grand rendez-vous comme ça, on est nerveux, mais je dors bien. Si tu ne dors pas bien après 18 jours de course, c'est grave!"

 

3. Celui qui verrait un podium 100 % Astana : 1- A Contador ; 2- Lance Armstrong ; 3- Andreas Klöden.

 

Cette possibilité s’est envolée mercredi avec l’étape du Grand-Bornand.

 

4. Celui qui verrait Bradley Wiggins, étonnamment impressionnant jusque là, s'emparer de la 3ème place.

 

Le Britannique a semblé juste sur les pentes plus raides des cols de Romme et de la Colombière Mercredi.

 

5. Au final

 

 

Même si le "Géant de Provence" sera seul juge de paix, il est possible de distinguer des tendances pour la 3ème place : F Schleck : 40 % ; L Armstrong : 30 % ; A Klöden 20 % ; B Wiggins : 10 %.

 

A suivre également : la défense de la 9ème place du français Christophe Le Mével (FDJ). Grâce aux 4 secondes récupérées hier lors de la cassure, il possède une petite seconde d’avance sur MIkel Astarloza (EUS), 10ème et 59’’ sur Vladimir Karpets (KAT), 11ème.

 

La 7ème place semble promise à Vincenzo Nibali (LIQ), la 8ème à Christian Vande Velde (GRM).

 

Sans oublier le match pour la victoire d’étape : Evans, Sastre et Menchov auront un Tour à se faire pardonner.

 

Et pourquoi pas Christophe Moreau, qui a brillamment passé les Alpes jusqu’à maintenant ?

 

 

Et vous, quel est votre pronostic ?

 

Publié dans actualité sportive

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article