Il séquestre 2 fonctionnaires à Verdun: "Ils m'ont volé mes enfants"

Publié le par actu

ce père de famille, qui n'aurait pas accepté qu'on lui retire la garde de ses enfants, a été neutralisé par le GIPN. Les otages sont sains et saufs.
Prise d'otages à Verdun 55 dans les locaux des centres sociaux du conseil general de la Meuse.
Prise d'otages à Verdun 55 dans les locaux des centres sociaux du conseil general de la Meuse.
MAXPPP

À partir de jeudi 14h30, un forcené a séquestré pendant cinq heures deux employés du conseil général de la Meuse, dans des locaux situés à Verdun.

Cet homme a été neutralisé peu après 19h15 par le
GIPN. "C'est terminé depuis 19h15. Les deux otages sont sains et saufs. Compte tenu des précautions prises par la police, le potentiel de violence de cet homme n'était pas à négliger. Nous ne savons pas s'il était armé", a indiqué le directeur de cabinet du conseil général.

Le forcené a été placé en garde à vue pour s'expliquer sur son "coup de folie".

L'homme aurait agi de cette manière à cause de problèmes familiaux. Il n'aurait pas accepté que les services sociaux lui retirent la garde de ses enfants, selon plusieurs sources.

Jeudi, lors de la prise d'otages, "l'homme a posé deux affiches sur les fenêtres des services sociaux. Sur la première, il a écrit: 'La justice et le système prennent les citoyens pour des cons'. Et sur l'autre: 'Ils m'ont volé mes enfants'", indique L'Est Républicain.

"L'affaire qui le concerne dure depuis cinq ans. Ses trois enfants étaient placés sous l'autorité de leur mère, puis il a revendiqué l'autorité parentale avant de 'péter les plombs' aujourd'hui", a précisé le conseil général de la Meuse.

Publié dans fait divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article