Les Docks 76 font le plein

Publié le par actu

Depuis l'inauguration (notre photo, J.-M. Thuillier), le centre commercial des Docks 76 accueille entre 9 000 et 20 000 visiteurs par jour

SHOPPING. Le nouveau centre commercial a enregistré plus d'un million de visiteurs en quatre mois. Effet de curiosité ou tendance longue durée ? Explications.

Et de treize. Ouvert depuis le 22 avril dernier, les Docks 76 a entamé sa treizième semaine. « Un chiffre qui porte bonheur », jubile Philippe Varin, le directeur de la galerie. Et pour cause, le centre commercial a accueilli mardi son millionième visiteur. Rien d'étonnant. Chaque jour, le succès se compte en milliers de badauds : 9 000 en période creuse, jusqu'à plus de 20 000 les samedis et jours fériés. « C'est conforme à nos attentes, analyse Philippe Varin. Il faut attendre pour dresser un vrai bilan, mais si on atteint les 5,5 millions de visiteurs la première année, je serai très satisfait. »
La curiosité des Rouennais est bien sûr l'une des premières causes de cette affluence. Preuve en est, 4 000 personnes se promènent dans les allées des Docks chaque dimanche… alors que les boutiques sont fermées !
Les nombreuses animations mises en place depuis avril se sont également révélées payantes : le concert de Jeane Manson le 8 mai représente ainsi la troisième plus grosse journée des Docks 76 depuis l'ouverture. Et selon la direction, beaucoup de clients resteraient plus de trois heures, alors que le parking est payant au-delà de cette limite.
Les visiteurs sont donc bien là : ils se promènent, se relaxent sur les transats, participent aux animations… mais est-ce qu'ils achètent ?
Dans les boutiques, le bilan est plutôt positif. « Nous avons eu un mois de mai phénoménal et le mois de juin, qui est plus creux, est tout de même au-dessus de nos objectifs, énumère Dominique Clerc, directeur du Virgin Mégastore et président de l'association des commerçants. Comparés à l'époque où nous étions rue Guillaume-le-Conquérant, nos résultats sont bien meilleurs ici. Et en plus, les gens viennent aux Docks pour le plaisir. Ils sont moins stressés, et l'ambiance de travail est donc plus détendue. »
Chez Nicolas, 2009 s'annonce comme un bon millésime. « Les clients sont nombreux et ils reviennent, s'enthousiasme le caviste, Guerrick Baray. Je le vois grâce au nombre de cartes de fidélité que je distribue. » Dans la boutique Album non plus les vendeurs ne bullent pas. « On a eu un très bon départ, dû à l'effet de curiosité, explique Sébastien Derville, responsable du magasin spécialisé en bandes dessinées. Même si on s'attend à moins de fréquentation cet été, je pense que le centre a un vrai potentiel pour durer dans le temps. N'oublions pas qu'il s'inscrit dans un vrai projet de quartier. »
Et c'est là tout le défi des Docks 76 : franchir le cap de la nouveauté et maintenir une bonne fréquentation sur la durée.
Céline Bruet
4 000 personnes fréquentent le centre quand il est fermé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article