Météo-France a émis jeudi un bulletin de vigilance Orange pour 55 départements allant des Pyrénées à la frontière belge, en raison d'orages violents attendus jusque dans la nuit de jeudi à ve

Publié le par actu

Météo-France a rajouté en milieu d'après-midi cinq départements aux 50 déjà placés en vigilance orange jeudi matin: la Côte d'Or, la Saône-et-Loire, le Rhône, la Loire et la Haute-Loire, invoquant une "extension vers l'Est de la zone d'orages forts".

Dans huit régions (Aquitaine, Midi-Pyrénées, Limousin, Centre, Haute-Normandie, Ile-de-France, Picardie et Nord-Pas-de-Calais), tous les départements sont concernés.

Ailleurs, la zone orageuse atteindra aussi l'Allier, les Ardennes, l'Aube, le Calvados, le Cantal, la Charente, la Marne, la Nièvre, l'Orne, le Puy-de-Dôme, la Sarthe, la Vienne et l'Yonne.

"Ce soir et la nuit prochaine, un épisode orageux parfois violent s'étendra des Pyrénées à la frontière belge", selon Méteo-France qui situe le début de l'événement à 19H00 jeudi et la fin vendredi à 06H00.

"Les premiers orages commencent à éclater sur le Sud-Ouest", indique le communiqué qui ajoute qu'ils vont se multiplier et s'étendre au Massif Central en fin d'après-midi.

"En première partie de la nuit, la zone orageuse active s'étirera de la Bourgogne au Bassin Parisien et à la Normandie", annonce Météo-France, ajoutant qu'"elle continuera sa progression vers le nord et affectera le Nord-Pas-de-Calais et la Champagne en deuxième partie de la nuit".

"Certains de ces orages s'accompagneront de très violentes rafales de vent, de fortes précipitations (30 mm en quelques dizaines de minutes), et parfois de grêle", ajoute le bulletin qui précise que ces "violents orages" sont "susceptibles de provoquer, localement, des dégâts importants".

"Des vies et des biens peuvent être, localement, mis en danger", avertit encore Météo-France qui recommande d'"éviter d'utiliser le téléphone et les appareils électriques" et de s'abriter pour éviter la foudre.

Publié dans actualité national

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article