Les chacals de chez Coyote

Publié le par actu

En été, tout augmente. Du brugnon au nombre de morts sur les routes. Normal. Car on a tous dans notre entourage un brave type qui serait le dernier à faire du mal à une mouche qui se transmute en abruti de première un volant entre les mains.

De Dédé, le tonton gâteau et gâteux qui-lui-contrôle-parce-qu’il-a-fait-des courses-de-côtes-dans-les-années-60, à Samantha la cousine plus pressée d’arriver que d’avoir son master qui-elle-contrôle-parce-qu’elle-est-jeune-et-qu’elle-a-des-réflexes, les exemples abondent.
Ici même (voir certains comm !).

Et comme à chaque fois que l’homme à une vilaine passion, il se trouve une belle âme pour y voir l’occasion de faire un peu de pognon.

Au chapitre de la violence routière, voici donc Coyote fabricant de boitiers antiradars. Cet honorable industriel de l’électronique a choisit de communiquer, comme c’est touchant, sur le sens de l’entraide et l’amitié indéfectible des usagers de la route.

Une solidarité bien rare dans nos contrées. Pour un peu on se croirait chez les scouts !

Mais au final, les chiffres sont sans appel. Parmi les milliers de blaireaux trop occupés à régler leur détecteur pour respecter les panneaux et regarder dans leur retro deux seront morts ce soir et quelques dizaines à l’hosto. Entraînant au passage ce qui trainait à porter de pare-choc, platane ou enfant en bas âge.

L’année dernière
Victimes & Citoyens a publié un questionnaire pour permettre à chacun de connaître ses chances d'arriver indemne. C’est une association qui regroupe des victimes  d’accidents et leurs proches. Touchés dans leur chair, ils sont incroyablement sincères dans leur démarche. Et incroyablement généreux, car leur unique but n’est bien souvent, hélas, que d’éviter à  d’autres de connaitre un jour leur souffrance. Leurs 10 questions sont ici.

Mais pour revenir à notre boitier … Avec  l’argent du détecteur de radar, amenez plutôt vos potes au resto. Même en arrivant 20 minutes plus tard, je suis sur que vous trouverez une table.

Publié dans actualité national

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article