ROLAND GARROS

Publié le par actu

VOICI LE PROGRAMME DE CE SAMEDI. 6 FRANCAIS EN LISTE:

Paul-Henri Mathieu (Fra, 32) - Roger Federer (Sui, 2) vers 18h00
Paul-Henri Mathieu a toujours apprécié la terre battue de Roland Garros. Pour preuve, le Strasbourgeois est présent au troisième tour pour la cinquième année consécutive. Le Strasbourgeois n’a en revanche jamais aimé ses rencontres avec Roger Federer, son prochain adversaire, puisqu’il ne lui a jamais pris le moindre set en trois confrontations, sur les trois surfaces différentes. «Merci de le souligner, je ne m'en souvenais plus. Il fallait me mettre en confiance ! (Rires)», plaisantait-il en conférence de presse jeudi. Reste que Federer ne dégage plus la même force que les années précédentes. Son deuxième tour contre Jose Acasuso a été particulièrement poussif. S’il a pu compter sur le soutien du public jusque-là - «Les supporters sont phénoménaux. Ils se comportent avec moi comme si j’étais Français» -, le Suisse est conscient que les choses seront différentes samedi.

La cote :
Paul-Henri Mathieu : 35%
Roger Federer : 65%

Tathiana Garbin (Ita) - Virginie Razzano (Fra) vers 13h00
Le choc espéré entre Marion Bartoli et Virginie Razzano n’aura donc pas lieu. La faute à Tathiana Garbin qui a su parfaitement profiter de la faiblesse mentale de la n°1 française, gênée par les intempéries et les manifestations de joie intempestives du clan italien. Ce genre de mésaventure ne devrait pas arriver à la Nîmoise, qui semble désormais imperméable à la pression : «Je crois que c’est la maturité qui me fait aborder différemment cette période. Avant, j’y allais à reculons. Et puis cette année, j’ai accepté le fait que la terre n’était pas mon ennemie, qu’il n’y avait pas de raison pour que je ne joue pas bien dessus.» Spécialiste de la surface, Anabel Medina Garrigues, sèchement battue au tour précédent, ne dira pas le contraire…

La cote :
Tathiana Garbin : 45%
Virginie Razzano : 55%

Christophe Rochus (Bel) - Jo-Wilfried Tsonga (Fra, 9) vers 15h00
Jamais deux sans trois. C’est du moins ce qu’espère Christophe Rochus. Tombeur de Fabrice Santoro, puis d’Arnaud Clément, le frère d’Olivier espère accrocher un troisième Tricolore à son tableau de chasse. Pas de quoi traumatiser Jo-Wilfried Tsonga qui se qualifie avec humour de «spécialiste des Belges.» Sans repères avant d’arriver Porte d’Auteuil, le Manceau a disputé jeudi contre Juan Monaco le «meilleur match de sa carrière sur terre battue.» En pleine confiance, le chouchou du public devrait une nouvelle fois assurer le show sur le Central.

La cote :
Christophe Rochus : 40%
Jo-Wilfried Tsonga : 60%

Andy Roddick (EU, 6) - Marc Gicquel (Fra) vers 13h00
En piochant Andy Roddick au troisième tour, Marc Gicquel espérait avoir les honneurs du Philippe Chatrier. Il devra se contenter du Suzanne Lenglen. Un supplément de motivation pour passer au prochain tour ? Après ses belles victoires sur Rainer Schuettler et Andreas Beck, auteur d’une belle saison sur terre battue, le natif de Tunis inspire en tout cas la crainte de l’Américain : «Evidemment, l'atmosphère sera difficile. C'est un joueur plein de talent, très à l'aise ici. Je n'ai pas vu beaucoup de son match, je sais qu'il se déplace très bien. Je sais qu'il est très à l'aise sur cette surface.» Jusque-là, les deux hommes ne s’étaient affrontés que sur dur, pour deux succès faciles d’A-Rod.

La cote :
Andy Roddick : 70%
Marc Gicquel : 30%


Publié dans actualité sportive

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article