ROLAND GARROS

Publié le par actu

Voici le programme de ce jeudi pour le deuxiéme tour:

 

Après un premier tour convaincant, Jo-Wilfried Tsonga et Gaël Monfils seront sur le pont jeudi. Tout comme Guillaume Rufin, la révélation de ce début de Roland Garros, et Virginie Razzano.


Juan Monaco (Arg) - Jo-Wilfried Tsonga (Fra, 9) vers 16h00
Jo-Wilfried Tsonga a réussi son dépucelage mardi contre Julien Benneteau. Après avoir défloré son compteur, la tête de série n°9 espère doubler la mise contre Juan Monaco. «C'est un joueur qui est redoutable sur cette surface, qui est très bon, qui est dur à manœuvrer. Il court très bien, il a de très bonnes jambes. Ca va être difficile. Mais je pense que j'ai un avantage psychologique sur lui : je l'ai joué en Australie et j'ai réussi à lui faire vraiment mal, à le faire déjouer (Ndlr : victoire 6/4 6/4 6/0). Je pense que je vais pouvoir le gêner, de la même façon, sur le Central.» Contrairement à ce qu’il pensait, le Manceau n’évoluera pas sur le court Philippe Chatrier mais sur le Suzanne Lenglen. L’Argentin, qui a déjà disputé neuf tournois sur terre battue cette saison, pour notamment une finale à Buenos Aires contre Tommy Robredo, pourra-t-il profiter de cette petite contrariété ?

La cote :
Juan Monaco : 35%
Jo-Wilfried Tsonga : 45%


Virginie Razzano (Fra) - Anabel Medina Garrigues (Esp, 18) vers 14h30

Impeccable lors de son entrée en lice contre Daniela Hantuchova, Virginie Razzano est l’une des cinq rescapées françaises du deuxième tour. L’opposition qui lui sera offerte n’a rien d’un cadeau, puisque c’est une Espagnole, Anabel Medina Garrigues, adepte de la terre battue, qui se présente sur sa route. Les deux joueuses ne se sont plus affrontées depuis quatre ans et le tournoi de New Haven. A l’époque, l’Ibère l’avait emporté, tout comme lors des deux confrontations précédentes. La seule victoire de la Nîmoise remonte à 2003 à Estoril. C’était sur terre battue…

La cote :
Virginie Razzano : 40%
Anabel Medina Garrigues : 60%

Jürgen Melzer (Aut, 24) - Guillaume Rufin (Fra, wc) vers 17h00
C’est la grosse surprise du premier tour. Parfait inconnu du grand public, Guillaume Rufin, 599e joueur mondial, a crée la sensation en dominant avec autorité Eduardo Schwank au premier tour (6/1 6/3 6/3). Son nom ne lui ouvre par encore les portes du Central ou du Lenglen (il disputera son deuxième tour sur le court n°3), mais une victoire du pensionnaire du Centre national d’entraînement contre Jürgen Melzer, tête de série n°24, pourrait changer la donne. S’il ne pourra pas compter sur le soutien du public, l’Autrichien demeure quand même le grand favori et se voit mal chuter contre un joueur qui a remporté lundi sa première victoire sur le circuit principal.

La cote :
Jürgen Melzer : 75%
Guillaume Rufin : 25%

Victor Crivoi (Rou) - Gaël Monfils (Fra, 11) vers 18h30
Visiblement remis de sa blessure au genou gauche, Gaël Monfils s’est montré particulièrement expéditif contre Bobby Reynolds (6/2 6/3 6/1). Le Parisien, tête de série n°11 Porte d’Auteuil, espère ne pas passer beaucoup plus de temps sur le court contre Victor Crivoi, issu des qualifications, histoire de continuer sa montée en puissance et de parfaire sa condition physique (les premiers tours servent quasiment d’entraînement à «la Monf’» qui avait été contraint de se reposer pendant un mois). Demi-finaliste la saison dernière, ce dernier croit en tout cas en son potentiel : «Pour une fois, j’ai débuté le tournoi en jouant bien. Ça me rend optimiste pour la suite. Je me dis qu’en étant de mieux en mieux physiquement au fil des tours, ça pourrait même devenir monstrueux…» Pourvu que le physique tienne !

La cote :
Victor Crivoi : 35%
Gaël Monfils : 65%

Publié dans actualité sportive

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article