10 milliards de chansons sur iTunes, et moi, et moi, et moi

Publié le par actu

La plateforme en ligne iTunes Vidéo

La plateforme en ligne iTunes Vidéo © DR

Depuis plusieurs jours, Apple avait mis en ligne un compteur montrant le nombre de chansons téléchargées sur sa boutique en ligne iTunes, s'approchant inexorablement des 10 milliards, et promettant un prix de 10.000 dollars à l'internaute procédant au dix-milliardième téléchargement. Désormais, annonce victorieusement la marque à la pomme, le seuil symbolique a été franchi pour iTunes, près de sept ans après son lancement. Mercredi, on pouvait lire sur le site : "10.000.000.000, et ça continue".

Au départ, en 2001, iTunes était un simple programme de gestion de musique, particulièrement adapté aux baladeurs iPod. Il est depuis 2003 une boutique en ligne, baptisée à ses débuts iTunes Music Store. Apple présente désormais iTunes comme "le numéro un mondial des disquaires", proposant à la vente une dizaine de millions de chansons, vendues entre 69 cent et 1,29 dollar, et aussi, depuis quelques années, des programmes télévisés ou des films, ainsi que des podcasts, émissions de radio ou autres programmes parlés.

Ventes de CD en baisse, téléchargements payants en hausse

L'essor d'iTunes a permis de légaliser le téléchargement des chansons sur internet, dans une période où l'industrie du disque était en guerre contre les copies clandestines, et de les rentabiliser pour les producteurs. Son succès est allé de pair avec le reflux inexorable des ventes de CD, qui a causé la disparition de bien des magasins de disques.

Depuis un an, Apple a supprimé les dispositifs anticopie de la musique qu'il vend sur iTunes. Il les avait installés à la demande des maisons de disque qui avaient longuement milité pour que les internautes ne puissent pas acheter de chansons ou d'albums sans ces dispositifs qui lient le fichier à un seul utilisateur. Apple a accordé en même temps aux maisons de disque la liberté de fixer le prix des chansons (dans des limites fixes), alors qu'il avait auparavant imposé le prix unique à 99 cents

Publié dans actualité culturelle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article